Accueil - Données générales - le CRPF - Partenaires - Cartes - Environnement - Répertoire

 

Enjeux environnementaux

Critère 3 - Maintien et encouragement des fonctions de production des forêts (bois et produits non ligneux)

 
La moyenne de la récolte, dans les forêts productives de Midi-Pyrénées est de 2,15 m3/ha/an. En comparaison, l'accroissement courant annuel est de 4,8m3/ha/an. La récolte de bois en Midi-Pyrénées reste donc bien inférieure à la production. Ces volumes prélevés représentent près de 2 millions de m3 répartis en parts de même ordre entre bois d'œuvre, bois d'industrie et bois de feu.
Les prix des bois analysés sur une longue période connaissent en moyenne une stagnation voir une baisse pour certaines catégories de produits.
Des aides publiques incitent les propriétaires à boiser, reboiser et améliorer leurs forêts. Au cours des 50 dernières années ces aides ont permis, par exemple, la (re)constitution de 150 000 ha de peuplements. Ces boisements entrent aujourd’hui en production avec un pic de production prévu vers les années 2020-2030.
Un effort important a été réalisé pour améliorer le réseau de desserte forestière. Des schémas de mobilisation des bois sont mis en place à l’échelle de massifs forestiers. Les efforts portent aussi sur la desserte publique, des massifs jusqu’aux industries utilisatrices. La mobilisation des bois est bien structurée au niveau des coopératives forestières et des sociétés d'approvisionnement des usines de trituration. Les entreprises de travaux forestiers et les exploitants forestiers assurent une majeure partie de la récolte mais restent, à ce jour, très peu structurées et fragiles. Le métier de bûcheron évolue avec le développement de la mécanisation forestière.
Malgré une sous-exploitation des surfaces boisées et un léger recul de l'activité, le secteur du travail du bois reste bien représenté en Midi-Pyrénées.
Le chiffre d’affaires des branches "exploitations forestières et sciage" a représenté un chiffre d’affaires de 192 millions d’euros en 1999 pour 478 entreprises. Le site de l’interprofession www.boisforet-midipyrenees.org permet d’obtenir plus d’information sur les métiers de la forêt et du bois en Midi-Pyrénées.
Les autres produits non ligneux de la forêt (chasse, champignons…) sont aujourd’hui mal évalués. Seul le revenu de la chasse en forêt domaniale est bien connu. Par exemple, il représentait 19 % de la recette de la vente de bois en 1995. En forêt privée, les chiffres sont beaucoup plus faibles, le droit de chasse est souvent cédé gratuitement à des ACCA ou des sociétés de chasse.

Critère 4 - Maintien, conservation et amélioration appropriée de la diversité biologique dans les écosystèmes forestiers

Située en zone de confluence de grandes zones biogéographiques, avec des structures et compositions très variées, les surfaces boisées de Midi-Pyrénées offrent une très bonne diversité biologique.
Très diversifiée, la forêt offre un éventail de près de 40 essences parmi celles dépassant les 1000 hectares. Les forêts mélangées comportant de 2 à 4 essences ou plus dans les arbres dominants représentent 65 % des surfaces. Les surfaces ayant dépassées leur âge limite d’exploitation sont en augmentation et atteignent plus de 40 000 ha. De la même manière, le volume de bois mort sur pied en forêt augmente régulièrement et représente 2,1 % du volume total.

 

La diversité des structures forestières de Midi-Pyrénées contribue à la stabilité et la résistance des peuplements face aux aléas climatiques, tout en participant à la biodiversité des écosystèmes.
Les forêts et leurs multiples habitats directs ou associés abritent de nombreuses espèces animales et végétales dont certaines sont emblématiques comme, par exemple, le Grand tétras, le Lucane cerf-volant ou le Sabot de Vénus.
Les Zones naturelles d'intérêt écologique faunistique et floristique (ZNIEFF), outil de connaissance, couvrent en Midi-Pyrénées un quart du territoire. La forêt est présente sur 29% des surfaces concernées. Ces zones sont principalement concentrées en secteur pyrénéen et sud massif central.
Le projet de réseau Natura 2000 (une centaine de sites) qui s’appuie en grande partie sur l’inventaire ZNIEFF couvre près de 7% du territoire régional, majoritairement en zone de montagne ou le long des cours d’eau.
Les données relatives aux milieux et espèces remarquables sont sur le site de la DIREN : www.midi-pyrenees.environnement.gouv.fr
Le large éventail des itinéraires techniques sylvicoles possibles en Midi-Pyrénées contribue à la diversité biologique rencontrée en forêt. Dans le SRGS, les choix les plus courants de gestion par grande zone forestière sont précisées intégrant les éléments principaux de la faune forestière remarquable et les principaux milieux naturels d’intérêt écologique.

 

Page précédente