Accueil - Actions - Gérez votre forêt - Certification - Aides forestières - Règlementation

 

 

Le réseau régional de références forestières

Créé en 1984, le réseau régional de références forestières a pour but de centraliser les expériences mises en place par les techniciens du CRPF, pour en tirer des enseignements plus riches.

Près de 400 parcelles de référence...
Au 30/06/2004, le CRPF gère 392 parcelles, sur toute la région. Les thèmes traités sont très variés ; chaque parcelle peut se rapporter à plusieurs thèmes.

Thème traité
Nombre de parcelles
Autécologie, adaptation à la station
183
Comparaison d’essence ou de provenances
50
Dépressage, éclaircie
62
Populiculture (comparaison de clones essentiellement)
38
Techniques de boisement et d’entretien
34
Balivage
14
Boisement de terre agricole
6
Elagage et tailles de formation
3
Conduite des peuplements irréguliers
2


Répartition des percelles du réseau de références
Autécologie, adaptation à la station


Répartition des percelles du réseau de références
Comparaison d'essences, provenances

 

Trois types de références

Au départ, la placette est installée pour répondre à une question précise ; suivant la question posée, on installera :

- une référence simple, sans comparaison : c'est alors le nombre de parcelles traitant du même thème qui permettra de répondre à la question.

- une parcelle de démonstration où plusieurs traitements seront mis en comparaison : les mesures ultérieures permettront de déterminer quelle est la meilleure technique.

une parcelle d’expérimentation, dispositif plus lourd, de type scientifique avec répétitions, pour être sûr de répondre de façon correcte à la question. Ce type de parcelle est plutôt mis en place par les organismes de recherche comme l'INRA, l'AFOCEL ou le CEMAGREF.

Une majorité de références simples

Environ 90 % des parcelles installées sont des références simples.
L'installation d'une parcelle d'essai se fait en concertation avec le propriétaire. Le CRPF prend à sa charge un certain nombre d'opérations suivant les risques courus par le propriétaire.
Régulièrement, le personnel du CRPF vient mesurer les parcelles de référence. A l'occasion de ce contact, iil en profite pour conseiller le propriétaire sur les travaux à effectuer. Dans certains cas, il se charge lui même de certaines taches.

Un support de vulgarisation efficace
Les parcelles du réseau de référence constituent un support de choix pour les réunions de vulgarisation : constater de visu le résultat d’une technique est souvent plus parlant que de longs discours ou des compte-rendus sur le papier. A ce titre, les parcelles sont très utilisées lors des réunions de terrain organisées par le CRPF à l'attention des propriétaires sylviculteurs.

Quelques thèmes privilégiés
Plusieurs thèmes ont été traités plus à fond et ont déjà permis de faire progresser les techniques.

Eclaircies et dépressages résineux :

Les bois provenant des premières éclaircies résineuses ont une valeur telle que l'éclaircie est le plus souvent déficitaire. La synthèse effectuée sur des parcelles du CRPF et de l'AFOCEL a permis de constater que des densités de plantations plus faibles (interlignes de 5 m, arbres espacés de 2 à 2,5 m sur la ligne soit 800 à 1 000/ha) ne compromettaient pas la qualité des peuplements de Douglas.

Ces densités tendent à devenir la nouvelle norme pour des reboisements résineux, en particulier pour le Douglas dans le Tarn. La mise en place de références de dépressage très précoce permet aussi de mettre au point des méthodes de rattrapage des plantations trop denses.

Eclaircies des taillis de châtaignier :

Les nombreuses parcelles de référence traitant de ce thème, mises en commun avec celles d'autres régions (en particulier par le biais du Groupe de travail châtaignier de l'IDF...) ont permis également de mettre au point un guide pour la production de bois d'œuvre dans les taillis de châtaignier : Diagnostic préalable, itinéraire technique à suivre, choix de production. ("Produire du bois de Châtaignier - Sud massif Central : Aveyron, Lot, Tarn" - CRPF novembre 1995).